Guyane Aventure - les trucs du broussard -guide pratique
Au Coeur de la Forêt de Guyane
Le Forum | Le Livre D'or | ');
- Les Idées Fausses - | - Histoire - | - Geographie - | - La Population - | - La Faune - | - La Flore - |
- Expédition "Calebasse" (De Saül à Régina)- | - 210 km à travers la Forêt avec des ânes - |
- La Colline du Jaguar - | - Le Grand Chablis - | - Le Petit Monde du Grand Bois -
- Check-liste - Effets personels- | - Check-liste - Pharmacie- | - Les trucs du Broussard (guide pratique)- | - Les Cartes - |
- La santée (Se protéger)- | - Le paludisme- | - La Dengue - | - La leishmaniose - | - Les Puces Chiques - | - Les Larvas Migrans - | - Les Vers Macaque - |
- Mes Videos - | - L'Album Photo - | - Les Livres - | - A travers la forêt en VTT - | - Le petit Journal de Kourou - | - Les autres Sites Web -

Les Effets Personnels

small logo

 

Les Vêtements:

Il est important d'avoir une bonne gestion de ses vêtements pour éviter "une garde robe" trop importante et pour préserver son confort personnel..

On peut distnguer :

les vêtements de journée

En général, un short et un T-shirt en fibres naturelles et qui risquent d'être souvent mouillés.
Il ne faut pas hésiter le matin de remettre des vêtements humides ou mouillés. Ils sècheront vite si le temps et votre activité le permettent, sinon ils seront de toute façon mouillés. Faute d'agir ainsi, on risque d'accumuler une quantité de linge à faire sécher et en plus moissira.

Les vêtements de campement :

je préconise un jogging (pantalon et sweet) que l'on doit s'efforcer de garder secs à tout prix.
Il est important d'être confortable et bien sec au camp pour profiter pleinement de cette période de relax.

Les vêtements de nuit :

J'utilise les mêmes que les vêtements de camps. Il faut prévoir une tenue chaude car les petits matins peuvent être frais.

Il m'est arrivé souvent de frissonner et d'avoir froid malgrè mon duvet (un ultra léger) et de supporter une "polaire" (la température peut descendre jusqu'à 15°).

Le lavage :

Il est fortement recommandé de laver ses vêtements de journée très souvent. Cela permet d'éviter l'accumulation de sel produit par la transpiration qui risque de provoquer des irritations et aussi de lutter contre d'éventuels parasites.

Pour les autres vêtements, on attendra d'avoir des conditions favorables nous assurant un sèchage efficace et rapide : par exemple, un arrrêt bivouac, tôt en début d'après midi, avec un emplacement ensoleillé sur des dalles de rocher.

Traitement anti-parasitaire :

Les moustiques attaquent principalement la nuit. Ils commencent en début de soirée avec une période d'activité principale de 22 h à 5 h du matin. Il est donc recommandé de s'habiller avec des vêtements à manches longues avant la tombée de la nuit.

En plus, à titre de prévention contre les piqûres d'insectes, et les acariens ...Il est recommandé d'imprégner les vêtements de camp avec un produit à base de PERMETHRINE :

on trouve dans le commerce un produit commercialisé sous le nom d' INSECT ECRAN (Vêtements) dosé à 3,2 % de perméthrine. Un flacon permet d'imprégner l'équivalent de deux pantalons et deux chemises à manches longues. L'effet du traitement persiste même après 5 lavages. La perméthrine possède à la fois des propriétés insecticides et insectifuges et en outre résiste à l'eau et à l'abrasion. J'utilise, pour ma part, "le Barrage aux insectes", produit normalement destiné au traitement des voilages, dosé à 8 ou 9 % et moins cher qu' "Insect ecran".

voir la check-liste : "Effets personnels"

Les Chaussures :

choisir ses chaussures :

Les bottes : (a mon avis l'ideal)

Idéales, surtout en saison des pluies et dans les zones innondables.Je conseille de les essayer avant, sur des parcours suffisamment longs et accidentés pour être sûr de pouvoir marcher longtemps avec sans provoquer ampoules ou irritations. Les choisir de préférence en PVC : Une lame chauffée permet de les réparer en cas de poinçonnement ou de percement, chose impossible avec des bottes en caoutchouc.

Les pataugas à tige haute :

Bonnes chaussures pour la marche, elles sont légères, maintiennent bien la cheville et offrent l'avantage de sècher assez facilement

Les trekkings :

Bonnes chaussure pour la marche, mais plus lourdes que les précedentes, elles maintiennent bien la cheville, mais leur rembourrage ne leur permet pas de sècher rapidement ce qui peut provoquer des moississures.

Les sandales :

Indispensables pour la progression sur les rivières et pour marcher dans les rapides. Elles sont très utiles au camp pour éviter de se blesser les pieds sur d'éventuels chicots


Carte du Site |
|
©2005 Guyane Aventure